Soigner les maux récurrents avec la médecine naturelle

Soigner les maux récurrents avec la médecine naturelle

La médecine naturelle permet de prévenir et de soigner les maux du quotidien, parfois bénins, mais gênants et susceptibles d’engendrer des complications si on ne les traite pas.

Plantes médicinales, ingrédients de cuisine, huiles essentielles ou de simples fruits, découvrez différentes solutions qui vont changer votre mode de vie. Il est peut être temps de compléter votre boîte à pharmacie avec ces astuces naturelles dépourvues d’effets secondaires que vous risquez de subir avec les médicaments chimiques. Cosmico les a détaillées par type de maux.

Stress

Commençons par le trouble le plus récurrent que l’on rencontre à tout âge. Parmi toute une panoplie de solutions naturelles contre le stress, la fleur d’oranger est probablement la plus complète. Avec ses propriétés apaisantes et relaxantes, elle permet également de lutter contre l’insomnie et d’éviter les palpitations en cas d’anxiété.

 On peut utiliser son huile essentielle par diffusion atmosphérique, pour un massage (associée avec de l’huile végétale) ou à verser dans l’eau de bain. Certains préfèrent aussi boire 1 cuillère à soupe de son « eau florale » par jour.

Toux et maux de gorge

Le miel est le parfait remède contre la toux sèche pour ses vertus cicatrisantes et hydratantes. On peut le diluer dans une tisane ou en consommer directement 1 cuillère à café, à renforcer avec une inhalation de vapeur d’eau en cas de légère difficulté respiratoire. En cas de toux grasse, il suffit de respirer la vapeur d’une eau chaude dans laquelle on a dilué 5 gouttes d’huile essentielle de « Ravintsara », une plante médicinale originaire de Madagascar.

On retrouve encore une fois le miel dans le soulagement des maux de gorge, mais cette fois-ci associé à de la cannelle en poudre et des gouttes de citron (2fois/jour). Sinon, la cannelle est aussi efficace pour stopper l’infection dans ce type de trouble, ajoutée dans une tisane ou un dessert.

Brûlure, peau sèche et petites coupures

Les alternatives naturelles aux crèmes hydratantes sont lésion et on les rencontre facilement en cuisine. Grâce à leur teneur en antioxydants et en vitamines E, l’huile d’olive et l’huile de tournesol régénère facilement le film hydrolipidique et réhydrate ainsi les zones trop sèches de la peau. Les spécialistes recommandent de les associer pour moitié à du gel d’aloès pour décupler leur efficacité.

Toujours dans la cuisine, le yaourt froid est un allié de la peau pour la réhydratation et le soulagement des douleurs en cas de brûlure légère. Il faut l’appliquer sur la zone touchée sur laquelle on a préalablement fait passer de l’eau fraîche pendant cinq minutes.

Enfin, pour les plaies laissées par des petites coupures, il suffit d’appliquer une grande quantité de poudre d’argile blanche. Cela permettra d’arrêter le saignement et d’aider la peau à cicatriser.

Douleurs, crampes, fatigue et rhumatisme

Différentes solutions naturelles permettent de soulager le corps, surtout au niveau des membres inférieurs, après un gros effort ou en guise de prévention avant le sport par exemple. La teneur en magnésium, vitamine B6 et potassium de la banane lui permet notamment d’éviter les crampes et de soulager la douleur. Un autre antidouleur efficace : le glaçon appliqué sur une zone douloureuse pour calmer les irritations et limiter les œdèmes.  

En cas de contusions et de choc, il suffit d’appliquer une feuille de chou écrasée avec un rouleau à pâtisserie ou ramollie à l’eau chaude, sur la zone douloureuse. Il faut la laisser agir pendant au moins 20 minutes. Pour les coups de fatigue, notamment les jambes lourdes, la tisane de feuilles de vigne rouge, bien rougies et cueillies après la vendange est préconisée pour une cure d’une semaine. Ces plantes sont également disponibles en gélules dans une herboristerie.

Règles douloureuses et sècheresse vaginale

Pour les astuces réservées à la gente féminine, on retrouve la tisane de camomille romaine qui apaise les douleurs de règles. Pour les troubles plus poussés, on exploitera son huile essentielle pour faire un massage du bas-ventre (3 gouttes diluées dans de l’huile végétale). Il suffit ensuite d’appliquer une bouillotte couverte d’une serviette sur la zone enflammée afin de décupler l’effet relaxant.

Côté sècheresse vaginale,  le macérât huileux de millepertuis est préconisé pour ses vertus anti-inflammatoires, antalgiques, antibactériennes, hydratantes et cicatrisantes. En usage interne et externe avec le doigt, cette astuce est à répéter chaque jour matin et soir après la toilette. L’huile de millepertuis bio (herbe de la Saint-Jean) est également efficace pour atténuer immédiatement les douleurs (irritations de la muqueuse) en cas de rapports sexuels engagés.

Bien qu’elles se montrent particulièrement efficaces, les médecines naturelles doivent être utilisées avec précaution. Elles doivent rester complémentaires et non alternatives aux consultations des médecins et aux soins conventionnels en cas d’affections graves.

One thought on “Soigner les maux récurrents avec la médecine naturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.