Plus de 2 Français sur 3 se fient aux médecines naturelles

Plus de 2 Français sur 3 se fient aux médecines naturelles

Même avec le déremboursement de l’homéopathie, et un corps médical réticent concernant les médecines naturelles, cela est un fait : les Français y ont de plus en plus recours. Deux tiers d’entre eux sont séduits selon une enquête sur le sujet.

68% des Français sont convaincus des bienfaits des médecines naturelles

En janvier 2019, l’Institut d’études indépendant Odoxa avait publié une étude concernant le regard des Français sur la médecine naturelle. Ce sondage se base sur un échantillon de 995 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, et d’un échantillon de 515 professionnels de santé, composés de 290 médecins (76 généralistes, 166 spécialistes et 48 internes) ; 148 infirmièr(e)s et 26 aides-soignant(e)s ; 41 pharmacien(ne)s.

Entre acupuncture, ostéopathie, homéopathie, phytothérapie, hypnose, sophrologie et méditation, plus de 2/3 des Français (68%) sont convaincus de ce type de médecine selon l’enquête. Concernant l’homéopathie en particulier, cette pratique séduit davantage, car 3 Français sur 4 (72%) croient à l’efficacité des remèdes homéopathiques. La tendance est pourtant totalement différente chez le corps médical, car 2/3 des médecins (33%) ne croient pas du tout à ses bienfaits sur la santé.

D’ailleurs, seul 1 médecin sur 4 la recommande à leur patient et encore parmi eux, seuls 51% croient réellement à son efficacité. Parallèlement, alors que 50% des patients recourent à l’homéopathie en réalité, ces médecins pensent que 1/4 se soignent via cette pratique, sous-estimant son usage.

Quoi qu’il en soit, pour les autres pratiques naturelles, ils sont moins tranchés sur le sujet, car 66% des professionnels de santé, dont 56% de médecins croient aux vertus de la médecine naturelle de manière générale.

Pourquoi la perception de l’homéopathie est-elle très différente ?

Si les professionnels de santé ont une perception plutôt négative de l’homéopathie, c’est qu’ils n’ont pas été formés sur cette pratique et les médecines naturelles en général, selon 65% d’entre eux. La majorité des Français quant à eux sont persuadés de son efficacité, mais 56% ont également une méconnaissance de cette médecine, avouant ne pas connaitre sa méthode de fabrication.

D’ailleurs, pour soigner les maladies graves, 90% des Français restent fidèles à l’allopathie, car elle est plus scientifique (86%) et rassurante (63%).

Cela ne les empêche pourtant pas d’y recourir, car elle est facile à se procurer (86% VS 89% chez les professionnels de santé), naturelle (83% VS 65%), utile et efficace pour guérir (74% VS 54% et 62% VS 32%) notamment pour soigner les maladies bénignes (63%).

Quel est le rapport entre les médecines naturelles et Internet ?

Cette enquête se termine par un point important avec l’essor du digital : le rapport entre les médecines naturelles et Internet, particulièrement les réseaux sociaux. Certes, 69% des médecins et 70% des soignants estiment que le web, notamment les réseaux sociaux, est une source facile pour véhiculer des renseignements erronés. Quoi qu’il en soit, 67% des personnes interrogées pensent que les informations publiées sont fiables.

D’ailleurs, 37% d’entre eux utilisent souvent cette source d’informations pour se renseigner et appliquer un remède homéopathique. Et de manière générale, 1 Français sur 2 avoue consulter les conseils et avis des autres internautes pour se soigner. Dans tous les cas, les sites officiels labellisés par l’État en matière de santé ont une excellente réputation. Les cibles interrogées (86% des médecins, 83% des professionnels de santé et 70% des  Français de manière générale) y ont une totale confiance.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.