Galieno s'engage pour faciliter le remboursement de la médecine naturelle

Galieno s'engage pour faciliter le remboursement de la médecine naturelle

Les pratiques et produits de médecine naturelle sont souvent difficiles à se faire rembourser. Galieno, association loi 1901, qui référence les professionnels de naturopathie, s’engage à faciliter ce remboursement en redonnant confiance aux mutuelles.

header_img

Aujourd’hui, l’Assurance maladie refuse de rembourser les médecines naturelles (sauf rares exceptions comme l’acupuncture) et s’apprête à dérembourser l’homéopathie. Les mutuelles ont donc la lourde tâche de sélectionner les actes et les produits qu’elles remboursent : ce qu’elles font avec prudence.

C’est là que le référentiel Galieno intervient.

Le référentiel Galieno redonne confiance aux mutuelles dans la médecine naturelle

Les mutuelles ne sont pas contre rembourser la médecine naturelle, loin de là. Ce qui les freine c’est la difficulté à ne rembourser que les actes des professionnels qualifiés et reconnus. Aucune mutuelle ne souhaite envoyer ses assurés chez un charlatan et rembourser ses actes.

En référençant les professionnels de la médecine naturelle sur des critères objectifs de formation, Galieno entend redonner confiance aux mutuelles. En effet, les professionnels référencés ont tous un score qui met en valeur la qualité de leur formation initiale. Les mutuelles n’ont plus qu’à sélectionner les praticiens qu’elles acceptent de rembourser au sein du référentiel Galieno.

C’est simple et cela permet aux professionnels d’être facilement accessibles par les mutuelles. La prochaine session de référencement prévue dans quelques jours seulement permettra à de nombreux nouveaux candidats d’intégrer le référentiel Galieno et d’accéder à tous ses avantages.

One thought on “Galieno s'engage pour faciliter le remboursement de la médecine naturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.