Maladies cardiovasculaires : mangez du chocolat pour vous protéger de l’athérosclérose !

Maladies cardiovasculaires : mangez du chocolat pour vous protéger de l’athérosclérose !

150 000. C’est le nombre de décès par an lié aux maladies cardiovasculaires en France. Elles sont responsables de plus de 30 % de la mortalité à travers le monde et sont ainsi la première cause de décès au monde. Parmi elles, l’athérosclérose est à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux et d’infarctus du myocarde. Mais cette situation pourrait prendre une autre tournure grâce à un aliment apprécié par 98% des Français : le chocolat. Elle améliore en effet la fonction vasculaire chez les hommes en surpoids et protège de l’athérosclérose.

L’athérosclérose, une maladie artérielle chronique

L’athérosclérose est une maladie des artères très fréquente caractérisée par la perte d’élasticité d’une artère. Elle est causée par l’accumulation de lipides en particulier le cholestérol qui forme une plaque d’athérome sur la paroi interne de l’artère. Cette maladie se développe avec l’âge, essentiellement chez les personnes qui présentent des facteurs de risque cardiovasculaires (hypertension artérielle, hypercholestérolémie…) et une hygiène de vie (sédentarité, tabagisme…).

Concrètement, des plaques d’athérome se forment dans la paroi interne des artères, essentiellement de moyen et de gros calibre. Des cellules inflammatoires et des lipides notamment s’y réorganisent modifiant ainsi l’aspect et la nature de la paroi. Elles peuvent être associées à des cellules sanguines qui s’épaississent ou se rompent, à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), d’infarctus du myocarde, de lourds handicaps, voire du décès.

 Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’athérosclérose provoque chaque année 120 000 infarctus du myocarde et 150 000 cas d’AVC. Elle fait partie des maladies cardiovasculaires responsables de plus de 30 % de la mortalité, et est l’une des principales causes de décès en France après le cancer. Celle maladie des artères est également liée à 90% des cas d’angine de poitrine, où l’infarctus de myocarde est l’une de ses principales complications.

Le chocolat noir améliore la fonction vasculaire

La nutritionniste Lydia A. Afman et des chercheurs de l’Université de Wageningen aux Pays-Bas avaient réalisé une étude sur les effets antioxydants du chocolat noir. Publiée en mars 2014 dans le FASEB Journal, elle a démontré que le chocolat noir améliore la fonction vasculaire chez les hommes en surpoids. La consommation de chocolat enrichi en flavanol (un antioxydant présent dans le cacao) augmente la vasodilatation dépendante de l’endothélium, le revêtement de la paroi interne de l’artère.  

Cette étude a analysé durant 4 semaines les effets de la consommation quotidienne de chocolat riche en flavanol  et de chocolat standard sur la dilatation des artères, le nombre de leucocytes (globules blancs), et les cytokines plasmatiques (des hormones du système immunitaire) chez des hommes en surpoids (45 à 70 ans). Tous les sujets étaient non-fumeurs, normoglycémiques (critères de l’Organisation mondiale de la santé) sans traitement médical à long terme ou sans tension artérielle élevée.

Augmentation de 1% de la dilatation des artères

Les résultats ont montré qu’une consommation de chocolat durant 4 semaines augmentait la dilatation des artères de 1%, mais diminuait le nombre de cellules leucocytaires. Chaque augmentation de 1% de la dilatation des artères est associée à un risque cardiovasculaire. Consommer du chocolat participe donc à la dilatation des artères et à une réduction du risque de maladie cardiovasculaire.  

Comment le chocolat réduit-il l’athérosclérose ?

L’étude a également cherché à expliquer comment le chocolat peut affecter d’autres marqueurs de la santé endothéliale. Les changements dans le nombre de cellules leucocytaires, les cytokines plasmatiques et les marqueurs d’adhérence leucocytaire après avoir consommé du chocolat indiquent un milieu moins athérogène, c’est-à-dire un milieu où les plaques constituées de lipides se fixent sur la paroi interne des artères.

Consommer quotidiennement du chocolat noir durant 4 semaines réduit avant tout le nombre de cellules leucocytaires dans la circulation sanguine. Les leucocytes peuvent transmigrer à travers l’endothélium et jouent donc un rôle crucial dans la formation de l’athérosclérose. De plus, le nombre élevé de cellules leucocytaires est un marqueur de l’inflammation systémique et est associé à un risque accru de maladies cardiovasculaires.

La consommation de chocolat noir a également diminué l’expression de protéines des lymphocytes, de monocytes et de neutrophiles. Ces molécules de surface cellulaire sont impliquées dans le recrutement des leucocytes et l’adhésion à l’endothélium au cours des premières étapes de l’athérosclérose.  

De nouvelles perspectives pour réduire les maladies cardiovasculaires

Cette étude fournit de nouvelles perspectives sur la façon dont le chocolat affecte l’endothélium en démontrant que la consommation de chocolat en plus d’améliorer la fonction vasculaire diminue également la capacité d’adhésion des leucocytes dans la circulation sanguine. De plus, les flavanols supplémentaires n’augmentent pas ces effets, affectent la saveur et donc la motivation à manger du chocolat.  

3 thoughts on “Maladies cardiovasculaires : mangez du chocolat pour vous protéger de l’athérosclérose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *