La Chine soutient l'efficacité de la médecine traditionnelle face au coronavirus

La Chine soutient l'efficacité de la médecine traditionnelle face au coronavirus

La médecine traditionnelle chinoise est-elle efficace pour lutter contre le coronavirus ? C’est ce que soutiennent les autorités chinoises dans une série de communiqués. Officiellement, une combinaison de remèdes occidentaux et de remèdes traditionnels chinois permet de soigner les cas les plus simples.

Chine : vers un plus grand accès au service de la Médecine Traditionnelle Chinoise d’ici 2022

La médecine traditionnelle chinoise peut-elle vraiment concurrencer la médecine occidentale ? Nous avons déjà rapporté cette étrange rivalité un peu hors sol nourrie par les autorités chinoises entre les deux médecines. Alors même que l’épidémie a continué à se répandre, les autorités ne désarment pas.

La médecine traditionnelle chinoise face au coronavirus

Si le gouvernement chinois ne va pas jusqu’à prétendre que la médecine traditionnelle peut vaincre tous les cas de coronavirus, il s’emploie à accréditer l’idée que, dans les cas les plus simples ou les moins agressifs, une combinaison bien dosée entre les deux médecines permet de guérir le virus.

On en veut pour preuve ce communiqué publié par l’agence de presse chinoise hier :

La combinaison de la médecine traditionnelle chinoise et de la médecine occidentale dans le traitement du COVID-19 s’est avérée efficace, a déclaré Yu Yanhong, de la Commission nationale de la santé, jeudi lors d’une vidéo-conférence de presse.

Cette méthode peut rapidement améliorer l’état des patients présentant des symptômes légers tels que fièvre, toux, mal de gorge, faiblesse et manque d’appétit, et réduire la durée du séjour hospitalier, a indiqué Mme Yu, qui est également chef adjoint de l’Administration nationale de la médecine traditionnelle chinoise.

Des experts ont également découvert que cette combinaison permettait d’empêcher les symptômes légers de se développer en symptômes graves et critiques, réduisant ainsi le taux de mortalité de l’épidémie, a-t-elle ajouté.

Une étude de 102 cas légers montre que les symptômes cliniques de ceux ayant reçu un traitement mixte ont disparu deux jours plus tôt que ceux du groupe de contrôle, alors que le taux de rétablissement s’est amélioré de 33%, a précisé Mme Yu.

Elle a également noté que la médecine traditionnelle chinoise pouvait efficacement améliorer le nombre de lymphocytes, un indicateur de rétablissement d’un patient.

Dans une autre étude sur des cas graves, les patients qui ont reçu le traitement mixte sont restés en moyenne un peu plus de deux jours de moins à l’hôpital que le groupe de contrôle, alors que de multiples indicateurs ont connu une amélioration.

« Dans le futur, nous améliorerons davantage le plan de traitement de la médecine traditionnelle chinoise et de la médecine occidentale afin qu’il joue un rôle plus important pour sauver la vie des patients », a ajouté Mme Yu.

Agence de presse chinoise

Le débat reste donc ouvert…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.