Tribune anti-homéopathie : l'Ordre des Médecins attaque l'Ordre des Médecins

Tribune anti-homéopathie : l'Ordre des Médecins attaque l'Ordre des Médecins

L’ordre des Médecins a condamné des signataires de la tribune anti-homéopathie à des sanctions disciplinaires dont une interdiction d’exercer pendant trois mois pour le trésorier de l’association anti-fakemed. Le Conseil National de l’Ordre vient de faire appel de cette condamnation…

L’Ordre des Médecins n’est pas le lieu le plus paisible de ce pays. Après avoir été harponné par la Cour des Comptes qui lui reproche sa gestion baroque, le Conseil National de l’Ordre CNOM) vient de s’illustrer par une nouvelle affaire.

L’Ordre des Médecins en guerre contre l’Ordre des Médecins

Le Conseil de l’Ordre des Médecins d’Île-de-France a condamné plusieurs signataires de la tribune hostile à l’homéopathie la semaine dernière. L’un des condamnés (qui a écopé d’un simple blâme) est le mari de la ministre de l’Écologie Emmanuelle Wargon. Mais la condamnation qui a le plus retenu l’attention est celle du trésorier de l’association Anti-Fakemed, qui était à l’origine de la tribune publiée par la presse. L’intéressé a écopé d’une sanction avec sursis d’interdiction d’exercer pendant 3 mois.

Les condamnés ont protesté contre les conditions dans lesquelles cette décision a été rendue. Ils ont notamment fait remarquer que l’une des membres du conseil disciplinaire était une homéopathe reconnue. Visiblement, ils ne sont pas les seuls à protester : le Conseil National de l’Ordre lui-même vient de s’associer à l’appel contre cette décision.

Du rififi chez les allopathes

Il est assez curieux qu’un Conseil National fasse appel d’une décision prononcée par l’une des entités sur laquelle il a autorité. La situation ne manque pas de piquant.

Elle illustre en tout cas la vivacité des oppositions dans l’univers de l’allopathie sur la question des médecines naturelles. Celle-ci n’est visiblement toujours pas tranchée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.