15 minutes par jour pour prendre soin de votre foie

15 minutes par jour pour prendre soin de votre foie

Au printemps et en automne, le foie devient la priorité pour un grand nombre de personnes. Cet organe le plus chaud et le plus volumineux de l’organisme a besoin d’une détox. Il faut le drainer, éliminer les toxines, le purifier, évacuer les toxiques, etc. Les conseils sont partout : de la cure au jus de citron et gingembre, en passant par le thé vert, les monodiètes, ou encore la cure de desmodium et de chardon-Marie.

Ces remèdes naturels agissent sur la sphère hépatique et assurent un bon fonctionnement du foie.

Cependant, le drainage du foie devrait être facilité par une bonne hygiène de vie. Attendre les saisons opportunes pour nettoyer les cellules hépatiques n’est pas forcément une bonne idée. La santé du foie passe par de bons gestes au quotidien. N’attendez pas d’avoir fait des excès pour vous occuper de cet émonctoire.

15 minutes par jour suffisent pour assurer un bon fonctionnement du foie.

Le rôle du foie

Le rôle du foie, avec la vésicule biliaire, est de filtrer le sang de ses impuretés. Il permet également le métabolisme des lipides et des glucides. En effet, il aide l’organisme à digérer les graisses. De plus, le foie produit des enzymes digestives facilitant tout le processus digestif. En charge de l’élimination des toxines, il va transformer et dégrader les toxines de l’organisme pour les charrier soit vers les reins par le sang, soit vers l’intestin par la bile.

L’eau à jeun pour la vitalité du système digestif

Pour réveiller le système digestif, rien de tel que l’eau. En effet, très souvent, c’est le thé ou le café qui sont au rendez-vous aux premières heures du matin. Or, imposer un excitant à son organisme à peine réveillé peut être brusque.  Le corps humain a besoin de douceur. Dès lors, boire un verre d’eau (250 ml) à jeun chaque matin est une très bonne habitude à instaurer dans vos rituels du matin.

Si votre organisme le tolère, ajoutez quelques gouttes de citron bio fraîchement pressé.

La bouillotte chaude pour purifier le foie

On connaît la bouillotte pour ses vertus antispasmodiques, mais y avez-vous déjà pensé pour drainer le foie ? Le foie est l’organe le plus chaud, il fonctionne correctement à plus ou moins 39 ou 40 degrés. Dès lors, lui apporter de la chaleur, en fin de journée, après un repas est un rituel quotidien à instaurer. En réchauffant le foie, vous facilitez son travail (élimination, digestion et détoxification) et favorisez la sécrétion de bile.

Une tisane après chaque repas

Les plantes ont des vertus thérapeutiques et certaines aident tant à digérer qu’à éliminer les toxines accumulées. Une boisson chaude en fin de repas facilite la digestion des graisses. Ajoutez-y des plantes fraîches ou sèches pour potentialiser leur effet sur le métabolisme.

  • Le romarin chasse les toxines accumulées ;
  • L’artichaut, 2 grammes de feuilles séchées par infusion, favorise la sécrétion biliaire;
  • La menthe poivrée, en feuilles fraîches, draine le foie et participe à une bonne digestion.

Pour une tisane qui a du goût, ajoutez quelques feuilles de mélisse, savoureuses et intéressantes pour ses vertus sur les spasmes de l’estomac et du colon.

Digipuncture, le point à stimuler

Si on se réfère à la médecine traditionnelle chinoise, l’acupression stimule les zones en fonction de l’emplacement sur les méridiens d’énergie. Telle l’acupuncture sans aiguille, la digipuncture accompagne le foie dans son équilibre quotidien.

Le point F3, grand carrefour, sur l’avant du pied, entre le pouce et le second doigt, à 3 ou 4 cm de la jonction entre les deux orteils. Une pression sur ce point chaque matin et chaque soir, pendant quelques minutes, favorise la purification du corps, mais aussi la fortification du système immunitaire.

Le foie au quotidien

Pour favoriser un bon fonctionnement du foie, vous devez en prendre soin :

  • Consommez des fruits et des légumes de saison et de qualité biologiques ;
  • Limitez la consommation d’excitants et d’alcool ;
  • Favorisez les bonnes graisses (omega 3) ;
  • Évitez de consommer des repas trop gras, trop riches et trop sucrés.

Enfin, pour une bonne énergie hépatique, prenez soin de vos émotions. La colère est l’émotion reliée au foie. Ne restez pas avec une énergie négative, tentez de comprendre ce qui se passe en vous réellement. Un foie en mauvaise santé favorise la colère qui favorise, lui-même, un mauvais état hépatique. C’est un cercle vicieux dont il est préférable de s’extraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.