Maux de gorge: la recette ancienne pour le gargarisme qui va bien

Maux de gorge: la recette ancienne pour le gargarisme qui va bien

C’est la saison des maux de gorge. Nous avons retrouvé pour vous une vieille recette de gargarisme, empruntée à la Pharmacopée universelle de Nicolas Lémery, en 1764. Cette recette ne manque pas d’intérêt.

Le gargarisme est largement passé de mode, même pour atténuer les maux de gorge. Il consiste à laver la gorge avec une liqueur sans rien avaler. Il était largement pratiqué autrefois, y compris sous l’Ancien Régime. Voici ce que Nicolas Lémery recommandait en 1764.

Le gargarisme contre les maux de gorge : ingrédients

Selon Lémery, le gargarisme « contre l’inflammation du gosier » se compose d’orge entier, de sommités de ronce et de feuilles de plantain (plantago) et d’aigremoine. Rappelons que l’aigremoine est une herbacée vivace nitrophile très répandue en Europe.

On le voit, la recette rassemble des « mauvaises herbes » de nos campagnes.

Lémery recommande de faire cuire ces ingrédients dans une chopine d’eau jusqu’à réduction d’un tiers. Une fois la colature, c’est-à-dire la liqueur obtenue, on y ajoute du miel et du sel de saturne (c’est-à-dire du sel d’acétate de plomb).

Il proposait éventuellement de substituer du sirop de rose ou de mûre au miel.

Les bienfaits de ce gargarisme

Selon Lémery, ce gargarisme sert essentiellement à adoucir les maux de gorge, surtout lorsque celle-ci est sèche et enflammée. Il prétendait que le gargarisme permettait également de calmer les « flux de gorge » et de « raffermir les gencives ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.