Massothérapie : quand la science prouve les bienfaits du massage…

Massothérapie : quand la science prouve les bienfaits du massage…

Traitement des tensions ou des blessures des tissus mous, soulagement des maux de tête ou des troubles digestifs… les bienfaits du massage pour la santé sont bien connus. Fondamentalement, la massothérapie soulage la douleur, ce qui peut affecter considérablement votre réponse immunitaire. La recherche confirme d’ailleurs que la douleur a un effet immunosuppresseur significatif sur le corps humain. Elle affirme également que la massothérapie aide à construire un système immunitaire sain.

Une meilleure capacité à lutter contre la maladie

La recherche clinique suggère qu’un massage régulier augmente naturellement la capacité du système immunitaire sain à tuer certaines cellules, tout en diminuant le nombre de cellules T, pour une amélioration de la fonction immunitaire globale du corps.

Dans une étude publiée dans la revue scientifique L’International Journal of Neuroscience, 20 hommes séropositifs ont reçu cinq massages de 45 minutes par semaine, pendant un mois. Les participants ont montré une augmentation de la sérotonine, un neurotransmetteur dans le système nerveux central et dans le tube digestif. En même temps, les cellules qui constituent la défense initiale du système immunitaire contre les infections et les maladies ont également augmenté.

Selon les chercheurs, en théorie, le massage permet une récupération plus rapide en raison de l’augmentation de la circulation des systèmes lymphatiques et vasculaires sanguins.

Un système immunitaire sain

Dans une autre recherche publiée dans le Journal of Psychosomatic Research, des chercheurs ont recruté 34 patientes atteintes d’un cancer du sein postopératoire, diagnostiquées d’un cancer du sein de stade 1 ou 2. Toutes ont suivi des séances de massothérapie pour des massages de 30 minutes trois fois par semaine pendant cinq semaines.

Le premier et le dernier jour de l’étude, les participantes ont été évaluées à la fois pour leur état psychologique et pour les niveaux de marqueurs du système immunitaire dans leurs échantillons d’urine.

Selon les résultats, les effets immédiats de la massothérapie comprenaient une réduction des niveaux d’anxiété, de la dépression et de la colère. Les avantages à long terme ont montré un impact direct sur les marqueurs immunitaires du corps – tels que l’augmentation de la dopamine, l’amélioration des valeurs de sérotonine et de meilleurs niveaux de lymphocytes.

Les chercheurs ont conclu que les patientes atteintes d’un cancer du sein avaient une fonction immunitaire, des cellules NK (cellule tueuse naturelle) et neuroendocrinienne considérablement améliorées après avoir reçu une thérapie de massage.

Des bienfaits chez la femme enceinte

Le massage offre aussi plusieurs bienfaits durant la grossesse. Un essai contrôlé randomisé portant sur 52 femmes enceintes en bonne santé, par exemple, a examiné si le massage d’aromathérapie offrait des avantages immunitaires.

Les femmes ont été réparties en deux groupes : l’un recevant 70 minutes de massage d’aromathérapie avec 2% d’huile essentielle de lavande toutes les deux semaines, l’autre pas de massage du tout. Les chercheurs ont découvert que le groupe recevant un massage d’aromathérapie présentait des niveaux considérablement réduits de cortisol, l’hormone du stress, et des niveaux améliorés d’autres marqueurs immunitaires.

Selon les chercheurs, cette étude présente des preuves que le massage d’aromathérapie pourrait considérablement réduire le stress et améliorer la fonction immunitaire chez les femmes enceintes. Ils ajoutent également que les résultats peuvent guider les cliniciens ou les sages-femmes dans la pratique de massages d’aromathérapie chez les femmes tout au long de la grossesse.

Stimulation de la fonction immunitaire

Des chercheurs du  département de psychiatrie et de neurosciences comportementales de Cedars-Sinai (Los Angeles) ont rapporté que les personnes qui pratiquent un massage subissent des changements mesurables dans la réponse immunitaire et endocrinienne de leur corps. Ils ont comparé les effets d’une séance de 45 minutes de massage suédois ou d’un toucher massage.

Les massothérapeutes participants ont été formés à la prestation du massage suédois et du toucher léger en utilisant «des protocoles spécifiques et identiques».

Selon l’auteur principal de l’étude et président du département de psychiatrie et de neurosciences comportementales, Mark Rapaport, près de 9% des adultes reçoivent au moins un massage sur une année aux États-Unis. Les gens y recherchent souvent un mode de vie sain, mais il n’y a pas eu jusqu’à présent de preuves physiologiques de la réponse immunitaire accrue du corps après le massage, d’où cette étude.

Des échantillons de sang ont ainsi été prélevés à différents intervalles avant et après chaque séance, et les chercheurs ont constaté que ceux qui avaient reçu un massage suédois présentaient des changements observables dans les lymphocytes, qui jouent un rôle important dans un système immunitaire sain qui nous protège des maladies.

Le groupe qui a suivi un massage suédois avait également une diminution des niveaux d’arginine vasopressine (AVP), une hormone associée à une augmentation des niveaux d’hormone de stress (cortisol). Elle a en même temps été associée à une diminution des cytokines inflammatoires, qui sont produites par les globules blancs qui combattent les infections.

Autrement dit, cette recherche indique que le massage ne fait pas que se sentir bien, il peut aussi être bon pour nous.

Quid du COVID-19 ?

Selon les massothérapeutes, il y a encore tellement de paramètres inconnus sur le coronavirus. Mais avoir un système immunitaire sain et fonctionnel sera toujours utile pour réduire les effets du Covid-19, s’il est contracté, et pourrait même éventuellement être utile pour empêcher de contracter le virus.

La massothérapie aide à améliorer le système immunitaire. On suppose donc qu’elle pourrait aider à réduire le risque d’infection à coronavirus. Néanmoins, en raison de la proximité corporelle étroite entre un massothérapeute et son client, il est primordial de respecter les règles de distanciation sociale et donc de reporter ses rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.