Médecine traditionnelle chinoise : des chercheurs découvrent une nouvelle formule contre l’asthme

Médecine traditionnelle chinoise : des chercheurs découvrent une nouvelle formule contre l’asthme

Près de 90% des patients qui ont suivi un traitement contre l’asthme sur la base d’une nouvelle formule de la médecine traditionnelle chinoise ont vu les symptômes de la maladie disparaitre ou soulager !

Selon une étude clinique menée par l’École de médecine chinoise de l’Université baptiste de Hong Kong (HKBU), plus de la moitié des patients asthmatiques ont vu leurs symptômes éliminés, tandis que 35% d’entre eux ont vu leurs symptômes (considérablement) soulagés parmi ce groupe de patients grâce à une nouvelle formule de la médecine traditionnelle chinoise contre l’asthme.

L’asthme, une maladie sous-estimée à travers le monde

Du point de vue de la médecine chinoise, l’asthme est caractérisé par le grondement épisodique des expectorations dans la gorge et une respiration sifflante. Il est classé en deux types :

  • Le «type chaud» : Les patients ont des expectorations jaunes et épaisses qui sont déclenchées par la chaleur ;
  • Le «type froid» : Les patients ont des expectorations blanches et collantes et les crises sont déclenchées par le froid.

L’asthme est causé par des anomalies héréditaires et des expectorations purulentes pouvant être déclenchée par des facteurs externes tels que :

  • Les maladies exogènes (rhume, grippe, toux…) ;
  • L’alimentation (plats épicés, fruits de mer…) ;
  • Les émotions (stress, anxiété…) ;
  • La fatigue. 

Lors d’une crise d’asthme, les patients respirent avec une respiration sifflante audible et se sentent essoufflés. Dans les cas graves, l’air ne passe plus et le patient réalise des efforts intenses pour inspirer et expirer, sans réussir à respirer efficacement.

Environ 68 000 personnes ont reçu un diagnostic d’asthme à Hong Kong selon les données publiées par le Département du recensement et des statistiques en 2014. Les chiffres publiés par le ministère de la Santé chinois montrent qu’en 2018, 7220 patients au total sont sortis de l’hôpital ou sont décédés d’asthme dans des hôpitaux publics et privés sur place.

Les chiffres sont tout aussi importants en France, car l’asthme touche environ 4 millions de personnes, dont 900 décès selon l’Assurance Maladie. Près de 6 % des asthmatiques seraient également atteints des formes d’asthme sévère. En 2015, l’Organisation mondiale de la Santé a recencé 235 millions le nombre de personnes atteintes de la maladie dans le monde, dont environ 383 000 décès (Source : Fondation Recherche Médicale).

La nouvelle formule de la médecine chinoise élimine les symptômes de l’asthme

Le Dr Peng Bo, professeur adjoint à l’École de médecine chinoise et l’un des auteurs de cette étude, a enregistré et analysé les données cliniques de 60 patients asthmatiques atteints d’asthme de type froid qui ont fréquenté les cliniques de médecine chinoise de l’Université baptiste de Hong Kong (HKBU) entre 2015 et 2019. Le nombre de patients hommes et femmes était à peu près le même :

  • 65% d’entre eux souffraient d’asthme modéré ;
  • 35% souffraient d’asthme léger.

La plupart des patients étaient des adultes :

  • 30% d’entre eux souffraient d’asthme depuis plus de 30 ans ;
  • 55% d’entre eux entre 11 à 30 ans ;
  • 15% d’entre eux moins de 10 ans.

Au cours des six semaines de traitement, les patients ont pris deux formules à base de plantes médicinales de la médecine traditionnelle chinoise :

  • Le gingembre séché préparé ;
  • La cannelle ;
  • La racine de rehmannia cuite ;
  • La gélatine de corne de cerf ;
  • L’éphédra (Ma Huang). 

La formule a fonctionné efficacement chez 88% des patients :

  • 32 ​​patients (53%) ont vu leurs symptômes d’asthme éliminés ;
  • 16 patients (27%) ont vu leurs symptômes soulagés de manière significative ;
  • 5 patients (8%) ont vu leurs symptômes soulagés. 

Les 7 autres patients n’ont montré aucune amélioration. Parmi les 32 patients dont les symptômes ont disparu, l’essoufflement a disparu en quatre jours en moyenne et la toux en six jours en moyenne.

Au cours des six mois suivant le traitement, les 60 patients ont connu en moyenne moins d’une crise d’asthme aiguë. En outre, pour les 9 patients qui ont dû utiliser des bronchodilatateurs et des antibiotiques auparavant, il n’était pas nécessaire pour eux de réutiliser ces médicaments au cours des six mois suivant le traitement.

La médecine chinoise renforce l’immunité corporelle

Selon le Dr Peng :

En plus de soulager les symptômes, les traitements de la médecine chinoise mettent l’accent sur l’amélioration du qi sain et le renforcement de l’immunité corporelle afin d’accélérer le rétablissement.

Le Dr Peng recommande également aux patients asthmatiques plusieurs habitudes à mettre en place :

  • Eviter tout contact avec les allergènes (poussière, pollen, air froid) ;
  • Maintenir une température et une humidité appropriées ;
  • Essayer de ne pas attraper un rhume.
  • Eviter les fruits de mer et les aliments épicés ;
  • Maintenir une alimentation fade ;
  • Garder leur maison bien aérée.

Source : Université baptiste de Hong Kong (HKBU)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.