+10 remèdes maison qui fonctionnent VRAIMENT pour soulager les maladies courantes

+10 remèdes maison qui fonctionnent VRAIMENT pour soulager les maladies courantes

Remèdes naturels à base de Curcuma, ail, miel, gingembre, cannelle… les remèdes maison sont nombreux. Et pour la plupart, les remèdes que nous pouvons trouver dans notre cuisine et notre jardin sont les meilleurs pour traiter les petits maux courants comme les maux de tête, la toux, les douleurs, ou une brûlure légère. Dans cet article, vous découvrirez plusieurs remèdes maison les plus efficaces ET scientifiquement prouvés pour soigner tous vos petits maux !

  1. Miel (mal de gorge, grippe, reflux acide, douleurs musculaires)
  2. Curcuma (sinusite, grippe, blessure, problèmes cutanés)
  3. Ail (rhume et toux, douleurs dentaires, bouton de fièvre)
  4. Gingembre (nausées, crampes menstruelles, libido)
  5. Menthe poivrée (digestion, mauvaise haleine, maux de tête)
  6. Fenugrec (allaitement, chaleur corporelle, pellicules)
  7. Cannelle (acné, chute des cheveux, toux, maux de tête)
  8. Piment (muscles endoloris, bronchite, rhume)
  9. Compresse chaude (soulagement de la douleur)
  10. Poche de glace (soulagement de la douleur)

1. Miel (mal de gorge, grippe, reflux acide, douleurs musculaires)

Pendant des siècles, le miel a été utilisé à la fois comme aliment, mais aussi comme médicaments vu ses nombreuses vertus sur la santé.

Selon une étude publiée dans The Scientific World Journal par exemple, le miel est un agent antibactérien efficace à large spectre aux propriétés antibactériennes et avec des effets sur la cicatrisation des plaies. Cette étude a passé en revue les données qui soutiennent l’efficacité du miel naturel dans la cicatrisation des plaies et sa capacité à stériliser les plaies infectées. Ces effets sont notamment attribués à l’acidité du miel, à sa teneur en peroxyde d’hydrogène, et à ses teneurs nutritionnelles et antioxydantes.

Quelques remèdes maison :

  • Les maux de gorge, les rhumes : miel + citron ;
  • Les maux d’estomac : gingembre + miel ;
  • Les maux de dents : clou de girofle + miel ;
  • Le reflux acide : vinaigre de cidre de pomme + miel ;
  • L’acné : miel + masque facial au yaourt ;
  • Les douleurs musculaires : miel + eau de coco.

Recommandations : limitez votre consommation quotidienne de miel à 3 cuillères à soupe ; car un excès de miel peut provoquer de la constipation, des ballonnements ou de la diarrhée.

2. Curcuma (sinusite, grippe, blessure, problèmes cutanés)

La curcumine contenue dans le curcuma est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Cette épice médicinale aide ainsi à combattre le stress oxydatif et à réduire l’inflammation des voies respiratoires. Le curcuma possède également des propriétés antiseptiques, antifongiques et antibactériennes qui peuvent bénéficier à votre système immunitaire de plusieurs manières.

Selon une étude publiée dans l’Alternative Medicine Review: a Journal of Clinical Therapeutic, le curcuma a été utilisé depuis longtemps en médecine ayurvédique comme traitement des troubles inflammatoires. Cette étude démontre ses nombreuses activités pharmacologiques attribuées à la curcumine, en particulier ses propriétés anti-inflammatoires. Ce composant peut en effet avoir un potentiel thérapeutique non négligeable sur les maladies inflammatoires de l’intestin, la pancréatite, l’arthrite et l’uvéite antérieure chronique, ainsi que certains types de cancer. 

Quelques remèdes maison :

  • Sinusite : curcuma + gingembre mélangés dans l’eau bouillante. Inspirez la vapeur quelques minutes et plusieurs fois par jour ;
  • Nez bouché : 1 cuillère à soupe de miel + ½ cuillère à café de curcuma. Vous pouvez également y saupoudrer du gingembre râpé ;
  • Grippe : tisane chaude composée d’eau bouillante, 1 cuillère à café de curcuma, ½ cuillère à café de gingembre broyé ;
  • Toux persistante : 1 cuillère à café de gingembre à faire bouillir dans l’équivalent d’un verre d’eau pendant environ 5 à 8 minutes. Filtrez et ajoutez le jus d’un ½ citron vert et du sel. Buvez cette infusion deux fois par jour pendant une semaine, pour soulager la toux.
  • Coupure et blessure : poudre de curcuma + huile de noix de coco ;
  • Démangeaison : pâte de poudre de curcuma + feuilles de neem
  • Problème de peau : curcuma + farine de pois chiche + huile de sésame + crème fraîche et un peu de miel.

 3. Ail (rhume et toux, douleurs dentaires, bouton de fièvre)

Membre de la famille des Liliacées, l’ail est très apprécié dans le monde entier en médecine et cuisine. Il est probablement l’une des premières plantes médicinales connues utilisées depuis l’Antiquité pour soigner différentes maladies chez l’homme (rhumes, toux, maux de dents, constipation et infections, maladie chronique) du fait de ses nombreuses propriétés.

Selon une étude publiée dans l’Antidiabetic effect of polyherbal combination, il est antidiabétique, antioxydant, anti-inflammatoire, hépatoprotecteur, antihelmentique, antibactérien, antiviral, antifongique et cicatrisant et serait efficace pour traiter :

  • La maladie d’Alzheimer ;
  • Le cancer ;
  • Les maladies cardiovasculaires (y compris l’athérosclérose, l’hypertension, la thrombose et les hyperlipidémies) ;
  • Les maladies cutanées ;
  • Le stress ;
  • Les infections.

Quelques remèdes maison :

  • Toux : sirop maison en faisant bouillir de l’eau, du sucre et de l’ail pilé ;
  • Douleurs dentaires : placez une tranche de gousse d’ail sur la dent douloureuse et gardez-la en bouche autant que nécessaire ;
  • Bouton de fièvre : frottez une gousse d’ail coupée en deux sur un bouton de fièvre ;
  • Infection fongique : ajoutez 10 gousses d’ail et 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une bassine d’eau chaude. Trempez-y vos pieds pendant une demi-heure chaque soir.
  • Imperfections cutanées : pour éviter la surinfection des boutons, appliquez-y du jus d’ail le soir avant le coucher.

Recommandations : Une consommation excessive d’ail peut provoquer de légers malaises gastro-intestinaux notamment une sensation de brûlure dans la bouche ou l’estomac, des brûlures d’estomac, des gaz, des nausées, des vomissements, et de la diarrhée.

4. Gingembre (nausées, crampes menstruelles, libido)

Utilisé dans de nombreux pays comme épice et condiment pour ajouter de la saveur aux aliments, le gingembre est également connu pour traiter un certain nombre de maladies, notamment les troubles dégénératifs (arthrite et rhumatisme), la santé digestive (indigestion, constipation et ulcère), les troubles cardiovasculaires (athérosclérose et hypertension), les vomissements, le diabète et le cancer.

Selon une étude publiée dans l’International Journal of Preventive Medicine, cette épice médicinale a un énorme potentiel anticancéreux du fait de ses composants comme les gingérols, le shogaol et les paradols. Il possède également des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes pour contrôler le processus de vieillissement.

Quelques remèdes maison :

  • Les nausées, vomissements : laissez infuser 5 minutes à couvert du gingembre râpé dans l’équivalent d’un bol d’eau. Filtrez avant d’ajouter le jus d’un demi-citron et du miel ;
  • Les douleurs musculaires et les rhumatismes : appliquez de l’huile à base de gingembre et d’huile d’olive sur la zone douloureuse. Pour cela, râpez 150 g (une tasse) de gingembre frais préalablement lavé et séché sur un récipient pour four. Versez-y 1 tasse d’huile d’olive (250 ml) puis faites chauffer le mélange au four à 150 degrés C. Filtrez le mélange une fois refroidi, puis conservez l’huile dans un bocal ;
  • Les problèmes liés à la sexualité : un massage aphrodisiaque à l’huile essentielle de gingembre ;
  • L’immunité : une infusion de gingembre frais et de citron permet d’affronter la journée avec énergie.

Recommandations : ne consommez pas plus de 4 grammes de gingembre par jour, car cela peut provoquer des brûlures et maux d’estomac.

5. Menthe poivrée (digestion, mauvaise haleine, maux de tête)

La menthe poivrée est une plante médicinale cultivée en Europe et en Amérique du Nord. L’huile essentielle de menthe poivrée a été utilisée à des fins diverses en médecine ayurvédique selon une revue publiée en 2015, pour traiter les maux de tête, le rhume, ou encore la névralgie (des douleurs sur le trajet d’un nerf) du fait de ses effets antispasmodiques.

Par ailleurs, en raison de sa riche teneur en fibres, l’huile de menthe poivrée est utilisée pour traiter certains troubles de l’estomac comme l’indigestion, les problèmes de gaz ou d’acidité. L’huile est également une source naturelle de menthol, qui est l’ingrédient principal des pastilles contre la toux, de certains bonbons, boissons, dentifrices, et rafraîchisseurs de bouche.

Quelques remèdes maison :

  • Maux de tête : Diffusez de l’huile essentielle de menthe poivrée durant 15 minutes une à deux fois par jour. Sinon, massez-vous les tempes avec 1 goutte d’huile essentielle de Menthe poivrée pure ;
  • Nausées, vomissements : faites fondre en bouche ½ sucre sur lequel vous aurez versé 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, à raison de 3 fois par jour maximum si besoin ;
  • Fatigue : faites diffuser 10 gouttes d’Huile essentielle de menthe poivrée ;
  • Meilleure digestion : mélangez 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée dans 25 cl d’eau et un soupçon de miel ;
  • Mauvaise haleine : mâchez des feuilles de menthe poivrée.

Recommandations : une consommation excessive de feuilles de menthe poivrée peut provoquer des brûlures d’estomac, une bouche sèche, des nausées et des vomissements.

6. Fenugrec (allaitement, chaleur corporelle, pellicules)

Le fenugrec est considéré comme l’une des plantes médicinales les plus anciennes et les plus utilisées notamment dans l’Ayurvéda et la médecine traditionnelle chinoise. Les recherches sur la composition chimique et les actions pharmacologiques de cette plante médicinale ont connu une renaissance ces dernières années.

Cette étude publiée dans le Molecular Nutrition & Food Research par exemple a présenté les nombreuses utilisations pharmaceutiques du fenugrec comme antidiabétique, antiobésité, anticancéreux, anti-inflammatoire, antioxydant, antifongique, et antibactérien. L’analyse phytochimique révèle la présence de différents composants bénéfiques pour la santé, dont les stéroïdes, les alcaloïdes, les polyphénols et les flavonoïdes, de lipides.

Le fenugrec comme remède maison :

  • Allaitement maternel : favorise la production de lait maternel pendant l’allaitement du bébé (une cuillère à café de graine ou 3 gélules 3 fois par jour) ;
  • Écharde de la peau : en plus d’éviter les infections, un cataplasme de feuilles de fenugrec permet de l’enlever ;
  • Anorexie : il stimule les processus digestifs et augmente l’appétit (faites dissoudre 1/2 cuillère à café de graines de fenugrec dans une tasse d’eau puis buvez le mélange 30 minutes environ avant chaque repas) ;
  • Diabète : en plus d’atténuer l’insulinorésistance, le fenugrec fait baisser et régule le taux de sucre sanguin (4 cuillères à café de poudre de fenugrec tous les jours pendant 8 semaines) ;
  • Pellicule des cheveux : trempez les graines de fenugrec dans l’eau toute une nuit. Égouttez l’eau, écrasez les graines pour former une pâte et appliquez-la sur le cuir chevelu. Laissez reposer la pâte environ une heure, puis rincez vos cheveux.
  • Chaleur corporelle : prenez une cuillère à soupe de graines de fenugrec, faites-la tremper pendant une nuit dans un verre d’eau. Filtrez et buvez cette eau le matin.

7. Cannelle (acné, chute des cheveux, toux, maux de tête)

En médecine traditionnelle, la cannelle est considérée comme un remède naturel contre les affections respiratoires, digestives et gynécologiques. Cette étude publiée dans BMC Complementary and Alternative Medicine a d’ailleurs présenté ses nombreux effets bénéfiques sur la santé :

  • Activité antimicrobienne et antiparasitaire
  • Abaissement de la glycémie, de la pression artérielle et du cholestérol sérique
  • Propriétés antioxydantes et anti-radicalaires
  • Inhibition de l’agrégation tau et de la formation de filaments (caractéristiques de la maladie d’Alzheimer)
  • Effets inhibiteurs sur l’ostéoclastogenèse
  • Effets anti-sécrétagogue et anti-ulcère gastrique
  • Activité anti-nociceptive et anti-inflammatoire
  • Propriétés cicatrisantes
  • Effets hépato-protecteurs.

La cannelle contient de la coumarine, un composé qui agit comme un excellent anticoagulant et peut aider à soulager l’inflammation.  

La cannelle comme remède maison :

  • Les boutons, l’acné et les points noirs : cannelle + jus de citron ;
  • La chute des cheveux : mélangez 1 cuillère à café de cannelle en poudre et de miel à 100 ml d’huile d’olive tiède et appliquez sur le cuir chevelu. Laissez agir 15 à 30 minutes et rincez ;
  • La toux, les maux de tête, les maux de gorge, l’insomnie : faites bouillir une tasse d’eau et ajoutez 1/2 cuillère à café de cannelle et de poivre noir en poudre.

Recommandations : évitez de manger de la cannelle en excès pour ne pas agresser votre foie. Dans certains cas, notamment chez les personnes ayant des problèmes de foie, cela pourrait être toxique.

8. Piment (muscles endoloris, bronchite, rhume)

Les piments forts ou le piment de Cayenne contiennent de la capsaïcine qui aide à la gestion de la douleur selon une étude publiée en 2018. Ce composant aide à réduire l’inflammation et à éliminer l’infection d’un mal de gorge. Cet alcaloïde est utilisé comme analgésique dans les onguents topiques, les sprays nasaux et les patchs cutanés pour soulager la douleur.

En outre, le piment a des propriétés préventives et thérapeutiques pour de nombreuses affections telles que :

Le piment comme remède maison : Si vous avez des problèmes de muscles endoloris ou de douleurs corporelles généralisées, préparez de la pâte de piment de Cayenne. Pour cela, mélangez 3 cuillères à soupe de poudre de Cayenne avec 1 tasse d’huile de coco. Chauffez ensuite l’huile à feu doux jusqu’à ce qu’elle fonde, en remuant bien le mélange pendant 5 minutes. Retirez du feu et versez le mélange dans un bol, laissez refroidir puis raffermir (placez-le au réfrigérateur par exemple) puis massez la zone douloureuse avec une fois l’huile refroidie.

Recommandations : N’utilisez jamais cette crème autour du visage ou des yeux et assurez-vous de porter des gants lors de son application.

9. Compresse chaude (soulagement de la douleur)

L’un des meilleurs remèdes naturels pour soulager  les douleurs musculaires / articulaires très rapidement est la compresse chaude. Cela a d’ailleurs été scientifique prouvé à plusieurs reprises, comme dans cette étude publiée dans le Journal of Clinical Medicine. Une compresse chaude est un moyen efficace pour augmenter le flux sanguin vers les zones douloureuses du corps. Cette augmentation du flux sanguin peut réduire la douleur et accélérer le processus de guérison.

La compresse chaude est efficace dans plusieurs cas :  

  • Douleurs musculaires ;
  • Congestion des sinus ;
  • Problèmes oculaires tels que les orgelets ;
  • Infections de l’oreille ;
  • Crampes menstruelles ;
  • Furoncles et kystes.

Comment faire une compresse chaude ?

Il existe deux principaux types de compresses chaudes :

  • Compresse chaude et humide : remplissez le bol d’eau chaude au toucher, mais pas brûlante. Trempez-y une serviette puis essorez l’excédent. Pliez la serviette en carré et appliquez-la sur la zone douloureuse. Maintenez la serviette contre votre peau durant 20 minutes ;
  • Compresse chaude sèche : remplissez la partie inférieure d’une chaussette de riz non cuit, puis nouez le haut de la chaussette. Placez la chaussette pleine de riz au micro-onde pendant 30 secondes et vérifiez qu’elle est bien chaude. Appliquez-la ensuite sur la zone douloureuse durant 20 minutes.

10. Poche de glace (soulagement de la douleur)

Que ce soit un mal de tête, une douleur au genou ou un mal de dos, les poches de glace et les compresses refroidissantes sont utiles pour soulager immédiatement la douleur. Cette étude publiée dans Le Postgraduate Medical Journal a avancé que les effets physiologiques de la thérapie par le froid comprennent une réduction de la douleur, du flux sanguin, de l’œdème, de l’inflammation, des spasmes musculaires et de la demande métabolique.

Concrètement, l’application d’une poche de glace sur le genou pendant 15 à 20 minutes toutes les deux à quatre heures peut aider à soulager la douleur au genou et les douleurs musculaires. Pour les maux de tête, appliquez la poche de glace pendant 15 à 20 minutes.

Comment faire une poche de glace ou des compresses refroidissantes ? Enveloppez plusieurs glaçons dans du papier absorbant ou congelez-les, puis couvrez-le tout d’un léger tissu.

Pour conclure

Les plantes médicinales ont été utilisées depuis plusieurs siècles pour traiter et prévenir plusieurs types de maladies. On estime qu’environ deux tiers de la population mondiale dépendent de la médecine traditionnelle pour soigner leurs petits bobos et maladies courantes comme le rhume, la grippe, les coupures et brûlures, douleurs musculaires, acné, maux de tête, chute de cheveux, mauvaise haleine… Plusieurs études à travers le monde l’ont prouvé, et ont également prouvé que les produits naturels sont également efficaces pour traiter et prévenir les certaines maladies chroniques.

Attention cependant, ne comptez pas sur les remèdes maison pour des problèmes de santé graves tels que des douleurs thoraciques, des saignements excessifs, ou des brûlures importantes. Consultez toujours rapidement votre médecin traitant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.