5 exercices de respiration très simples pour renforcer votre système respiratoire

5 exercices de respiration très simples pour renforcer votre système respiratoire

Alors que les cas de COVID-19 continuent d’augmenter, nous devons être encore plus vigilants, tout en restant à la maison et en nous gardant en bonne santé et en forme. Bien que manger sainement et faire de l’exercice garantissent que notre corps et notre esprit restent en forme, il est également important de renforcer notre système respiratoire, car il est également gravement affecté par le virus. Voici quelques exercices de respiration que vous pouvez pratiquer pour être en bonne santé.

Les exercices cardiovasculaires

L’avantage de tout exercice cardiovasculaire est que cela augmente votre fréquence cardiaque, ce qui oblige le système respiratoire à devenir plus efficace. Cela augmente éventuellement la quantité d’oxygène que vous prenez à chaque respiration et ainsi à vos poumons d’améliorer leur capacité et de mieux fonctionner. Parmi les exercices cardiovasculaires les plus courants que vous pouvez faire tout en restant chez vous, vous pouvez pratiquer la marche rapide, le jogging, la corde à sauter, les sauts et les escaliers.

Comment faire ?

  • Pour cet exercice très simple, vous pouvez vous mettre assis, allongé ou même debout ;
  • Inspirez durant 3 secondes par le nez en gonflant le ventre comme un ballon, tout en plaçant vos mains sur votre ventre pour sentir le va-et-vient de votre respiration.
  • Bloquez ensuite l’air durant 3 secondes puis expirez lentement par la bouche pendant 6 secondes en laissant le ventre dégonfler jusqu’à se creuser.
  • Répétez cet exercice plusieurs fois.

La respiration profonde  

C’est l’un des exercices les plus faciles et les plus importants. Il aide à renforcer nos poumons et à améliorer la circulation sanguine, l’immunité et à éliminer l’état de stress et d‘anxiété.

Comment faire ?

  • Durant cet exercice, portez votre attention sur la région du cœur en imaginant que vous respirez à travers lui. Pour commencer, respirez par le ventre lentement et profondément ;
  • Inspirez 3 secondes, retenez l’air dans vos poumons 12 secondes, puis expirez pendant 6 secondes par la bouche ;
  • Expirez le plus profondément possible en allant jusqu’au bout du souffle pour que l’inspiration vienne d’elle-même.  

La respiration diaphragmatique

Également connu sous le nom de respiration abdominale, cet exercice particulier présente divers avantages tels que la gestion du syndrome du côlon irritable, la dépression, l’anxiété et l’insomnie. Normalement, les gens prennent l’habitude de respirer sans utiliser pleinement la partie inférieure de leurs poumons. Avec cette technique de respiration, vous pratiquez consciemment le remplissage des poumons à leur capacité maximale et l’augmentation de la consommation d’oxygène.

Comment faire ?

  • Allongez-vous à plat sur le sol ou asseyez-vous dans une position confortable et détendez vos épaules ;
  • Mettez une main sous votre poitrine et l’autre main juste au-dessus de votre ventre (c’est là que se trouve votre diaphragme) pour bien sentir leurs mouvements et ajuster votre respiration ;
  • Prenez une profonde inspiration par le nez en élargissant votre diaphragme ou votre estomac et expirez lentement. En inspirant lentement, mais profondément, gonflez non pas le haut du thorax, mais votre abdomen en abaissant le diaphragme. Votre inspiration gonflera le thorax une fois l’abdomen distendu ;
  • Lorsque vous expirez, le diaphragme remonte vers la poitrine pour vider les poumons de l’air ce qui creusera l’abdomen. Pour favoriser un état de relaxation, expirez au moins aussi lentement que vous inspirez.

Le bhramari

Dérivé du sanskrit, brahmari signifie littéralement une abeille. C’est un exercice de bourdonnement, qui augmente l’oxyde nitrique dans le corps et agit comme vasodilatateurs; aide à faciliter la circulation sanguine dans les vaisseaux et empêche les muscles de se resserrer.

Comment faire ?

  • Asseyez-vous sur une chaise ou sur le sol en tailleur, en position de méditation ;
  • Fermez vos oreilles à l’aide de votre pouce et placez légèrement votre majeur et votre annulaire dans le coin interne de vos yeux ;
  • Posez votre index au-dessus de vos sourcils et de votre petit doigt là où il repose sur vos joues ;
  • Prenez une profonde inspiration et tout en expirant, émettez un doux bourdonnement semblable à «hmmmmm», tout au long de l’expiration. Inspirez à nouveau et en expirant, faites le bourdonnement ;
  • Pratiquez pendant 10 minutes cet exercice de respiration pour en ressentir ses nombreux bienfaits.

L’anulom-vilom

Plus communément connu sous le nom de respiration alternée par les narines, c’est un Pranayama répandu et qui a été mentionné dans la littérature Hatha Yoga. Cet exercice aide à dégager le passage nasal et améliore la force des muscles respiratoires. Il est conseillé de pratiquer l’Anulom-vilom à jeun idéalement le matin ou le soir après une longue interruption de repas.

Comment faire ?

  • Asseyez-vous sur une chaise ou sur le sol en tailleur, en position de méditation ;
  • Avec votre pouce droit, fermez votre narine droite et inspirez par la narine gauche. Relâchez votre narine droite et avec votre majeur et votre annulaire, fermez votre narine gauche en expirant par la narine droite ;
  •  Inspirez par la narine droite, puis relâchez les doigts, fermez la narine droite et expirez par la narine gauche ;
  • Continuez la respiration lente par les narines alternées et concentrez-vous sur la respiration ;
  • Pratiquez également cet exercice pendant 10 minutes.

Quel que soit l’exercice que vous choisissez, répétez-le tous les jours, de 5 à 10 minutes. Augmentez progressivement sa durée au fur et à mesure que vous vous sentez bien. Selon Swami Ramdev, swami et militant politique connu en Inde pour son enseignement du Yoga et du Pranayama, vous pouvez garder vos poumons forts et vous protéger de nombreuses maladies mortelles comme la covid, l’asthme et autres. S’ils sont réalisés quotidiennement, ils aideront à développer un système respiratoire plus fort qui peut aider le corps à combattre toute infection. 

Enfin, les exercices de respiration sont un excellent moyen de développer les poumons, car ils améliorent les muscles pulmonaires, éliminent toute sécrétion et augmentent la capacité en fournissant une quantité adéquate d’oxygène. Ces exercices présentent également plusieurs autres avantages! Cela nous aide également à rester plus calmes et à nous détendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.